Orochimaru et Madara auraient pu atteindre l’immortalité plus facilement si un membre de l’Akatsuki les avait aidés

Orochimaru et Madara auraient pu atteindre l’immortalité plus facilement si un membre de l’Akatsuki les avait aidés

Dans l’univers riche et complexe de Naruto, certains personnages ont poursuivi le rêve ultime d’atteindre l’immortalité. Parmi eux, Orochimaru et Madara Uchiha se démarquent par leur quête incessante de pouvoir et de vie éternelle. Pourtant, un membre de l’Akatsuki, Hidan, possédait déjà la clé de l’immortalité grâce à sa dévotion envers un dieu nommé Jashin. Cette révélation soulève une question intrigante : pourquoi Orochimaru ou Madara n’ont-ils pas simplement emboîté le pas à Hidan ? La réponse, bien qu’apparemment simple, est en réalité complexe et nuancée. Il est clair que pour ces deux personnages emblématiques, l’immortalité recherchée n’était pas seulement une fin en soi mais un moyen d’atteindre des objectifs plus grands, qui dépassaient la simple survie éternelle. Leurs ambitions étaient tissées de désirs de connaissances, de pouvoir, et d’impact sur le monde ninja qui ne pouvaient être satisfaits par les limitations inhérentes à la méthode d’Hidan.

La méthode d’Hidan : religion et sacrifices

Hidan tire son immortalité de pratiques religieuses strictes, qui lui imposent de réaliser des sacrifices humains pour satisfaire Jashin. Cette approche, bien que lui conférant une forme d’immortalité, s’accompagne de contraintes significatives. Contrairement à une puissance ou un talent ninja, l’immortalité de Hidan repose entièrement sur son obéissance aux rites de son culte. Il peut survivre à des blessures mortelles mais reste soumis au vieillissement et doit satisfaire ses besoins fondamentaux sous peine de mourir. Cette forme d’immortalité, bien qu’attrayante pour sa simplicité, impose une dépendance à des pratiques rituelles qui ne convenaient ni à Orochimaru, un scientifique et un expérimentateur dans l’âme, ni à Madara, dont les ambitions dépassaient le cadre de sa propre survie.

Madara a une approche différente dans ce cas
Naruto : Madara a une approche différente dans ce cas (Image via Studio Pierrot)

Pourquoi cette voie n’était pas pour Orochimaru et Madara

Pour Madara, l’immortalité n’était qu’un moyen parmi d’autres pour réaliser son Plan de l’Œil de Lune, une stratégie de domination mondiale ne pouvant être accomplie par la simple faveur d’une divinité étrangère. Orochimaru, quant à lui, cherchait à accumuler un vaste savoir et des pouvoirs à travers le contrôle de divers corps, une aspiration incompatible avec une existence immortelle mais statique, telle que celle offerte par la méthode de Hidan. De plus, la nature même de leur quête révèle un désir profond de contrôle sur la mort et la vie qui va au-delà de la survie personnelle : ils voulaient influencer ou même remodeler le monde selon leur vision. La dépendance à un culte et à ses exigences aurait limité leur liberté d’action et entravé leur capacité à poursuivre leurs desseins les plus ambitieux.

Une méthode contraire à Orochimaru et Madara ?

L’immortalité selon Hidan était une voie plus aisée en apparence, mais elle ne correspondait pas aux ambitions profondes d’Orochimaru et de Madara. Ces derniers aspiraient à bien plus que la simple survie éternelle. Dans le monde de Naruto, la quête d’Orochimaru pour un savoir infini et celle de Madara pour une domination totale impliquaient des recherches d’immortalité alignées sur leurs objectifs ultimes. La méthode d’Hidan, fondée sur une dévotion religieuse et une existence limitée, ne convenait pas à leurs aspirations bien plus vastes et complexes. Leurs parcours vers l’immortalité reflètent leur désir de laisser une marque indélébile sur l’histoire du monde ninja, un héritage qui transcenderait leur existence physique et influencerait les générations futures, une ambition bien au-delà de la simple pérennité de leur être.

Otaku Mania

Passionné invétéré de manga et d'anime, l'auteur d'Otaku Mania allie son expertise en marketing digital à sa curiosité insatiable pour créer un espace dédié aux amateurs de cet univers captivant. À travers ses écrits, il partage ses découvertes et analyses, alimentant la flamme des fans tout en explorant les profondeurs de la culture manga et anime. Son parcours en marketing digital lui confère une approche unique pour connecter et engager les passionnés du monde entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *